DRÔLE DE DAME À MONTE-CRISTO, pièce montée par Jean-Pierre Jumez
       
   
   


Michel de DECKER

- Michel de Decker, quel livre présentez-vous aujourd'hui ?

- Une biographie de Monet.

- Biographe, vous recevez la nouvelle de ce legs. Monet et time, belle concordance... Est-ce de la générosité, à votre avis ?

- Absolument, surtout pour les perroquets. C'est là que je suis surtout touché :

- Vous seriez prêt à renoncer à tout pour un perroquet ?

- Mais oui ! Nous autres, les écrivains, nous sommes des perroquets. Le perroquet doit être porté au pinacle.

- La question a effectivement déjà été évoquée. Naturellement, vous ne pensez pas ce que vous venez de dire ?

- Mais si ! Flaubert avait d'ailleurs un perroquet.

- Vous voulez dire qu'il y a une continuation dans l'art, et non pas des gens qui par leur simple génie viennent révolutionner l'art ?

.

 


- Alexandre Dumas a comme tout le monde marché dans les traces de ses prédécesseurs.

- Le trésor fait-il partie de la nécessité littéraire ?

.- Comment aurait-on pu le faire transiter, je me le demande. Mais j'ai des amis radiesthésistes qui seraient disposés à mener une enquête sérieuse.

- Trouveraient-ils le fantôme ?

- Les fantômes existent, c'est bien connu. Et je ne serais pas étonné que celui de Dumas fût un kit phosphorescent, avec un biniou perforé, crachant le feu, psychédélique.

- Un kit ?

- Non, j'ai dit " kilt ".

- Je lui souhaite très longue vie, naturellement...

-...bien que le château soit virtuellement en viager !

- J'espère que dans 22 ans, on aura encore cette personne sous la main pour achever la restauration.


 

 


 
 
             
     
                   
Authored and hosted by EDIT Online - Copyright © 1996-2010 Edit - Easy Does I.T. - Internet & Translation. All rights reserved.