LA DANSE DES MOTS, billet quotidien, avec Oomark 

**********

ANAGRAMMES (26/7/10)

  • PRESBYTERIAN: BEST IN PRAYER
  • ASTRONOMER: MOON STARER
  • DESPERATION: A ROPE ENDS IT
  • THE EYES: THEY SEE
  • GEORGE BUSH: HE BUGS GORE
  • THE MORSE CODE: HERE COME DOTS
  • DORMITORY: DIRTY ROOM
  • SLOT MACHINES: CASH LOST IN ME
  • ANIMOSITY: IS NO AMITY
  • ELECTION RESULTS: LIES - LET'S RECOUNT
  • SNOOZE ALARMS: ALAS! NO MORE Z 'S
  • A DECIMAL POINT: I'M A DOT IN PLACE
  • THE EARTHQUAKES: THAT QUEER SHAKE
  • ELEVEN PLUS TWO: TWELVE PLUS ONE
  • MOTHER-IN-LAW: WOMAN HITLER

*******

PAIX SUR LA TERRE (23/7/10)

Le message des trois rois mages* :

  • Drin-king
  • Smo-king
  • F…..-king
 

* the three wise men

*******

SUPPORT CHAUSSETTES (22/7/10)

  • Guettant un moment d'inattention des clients, des sbires glissent dans les tambours des machines à laver de laveries automatiques ultra-rhénanes des chaussettes orphelines.
  • A l’issue de la lessive, les clients les découvrent inévitablement.
  • Deux messages sur la chaussette.
  • Sur le premier : Auch single ? Aussi célibataire ?
  • Le second fournit l’adresse du site de rencontres www.neu.de.
  • Opération simple et bien ciblée, compte tenu de la clientèle des laveries.
  • Au croisement de la communication par l’objet et de l’ambient marketing.
  • Car ignoti nulla cupido : on ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas.

*******

RAGUSADE (20/7/10)

  • Ingrid Betancourt réclame de l’argent à tout va, des deux côtés de l’Atlantique.
  • Une véritable ragusade.
  • C'est au maréchal Marmont (1774-1852), en mars 1814, qu'on doit ce mot.
  • Chargé par l'Empereur de défendre Paris, il ouvre pourtant la capitale aux Alliés.
  • Les Bonapartistes ont crié à la trahison.
  • Et comme Marmont était duc de Raguse (aujourd'hui Dubrovnik), on parla de ragusade.
  • Les réclamations de la Franco-Colombienne trahissent en tout cas une certaine ingratitude.

*******

COMITÉS THÉODULE (16/7/10)

  • « L'essentiel pour moi, ce n'est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, c'est ce que veut le pays. J'ai conscience de l'avoir discerné depuis vingt-cinq ans. Je suis résolu, puisque j'en ai encore la force, à continuer de le faire. » (De Gaulle à Orange, le 25 septembre 1963).
  • Théodule l’a emporté sur Gustave et Hippolyte et fait désormais référence à une commission qui, composée de serviteurs et autres thuriféraires, n'a d'autre utilité que d'enterrer tranquillement une affaire.
  • Dans ce registre, on distingue :
  • Les Commissions : d’homologation des pièges, du peuplier, des orgues non protégées...
  • Les Hauts conseils : pour l’avenir de l’assurance maladie ; à l’intégration ; des professions paramédicales ; de la science et de la technologie ; des biotechnologies ; de l’éducation ; de l’école ; de l’éducation artistique et culturelle ; du dialogue social...
  • Les Conseils d’orientation : des finances publiques ; des retraites ; pour l’emploi...
  • Les Conseils supérieurs : des musiques actuelles ; de la fonction publique de l’État ; du service public ferroviaire ; d’hygiène publique de France ; de l’enseignement de l’architecture...
  • Les Conseils nationaux : de la chirurgie ; des opérations funéraires ; de la recherche scientifique ; français de géographie ; d’évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et technique ; du froid,...
  • Les Conseils d’analyse : économique ; de la société.
  • Les Conseils consultatifs : des personnes handicapées ; des terres australes et antarctiques françaises...
  • Les Conseils tout court : de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale ; scientifique et culturel de la cité nationale de l’histoire de l’immigration ; de l’hospitalisation ; pour la transparence des statistiques de l’assurance maladie ; etc.
  • Les Hauts comités : éducation, économie, emploi ; français pour la défense civile ; pour le logement des personnes défavorisées...
  • Les Comités nationaux : de l’organisation sanitaire et sociale...
  • Les Comités d’alerte : sur l’évolution des dépenses de l’assurance maladie...
  • Les Comités consultatifs nationaux : d’éthique ; du secteur financier...
  • Les Comités tout court : de la démographie médicale ; pour l’histoire économique et financière de la France ; de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage, des institutions de la cinquième République...
  • Les Commissions nationales : du débat public ; de la formation médicale continue des médecins libéraux ; de la pharmacopée ; consultative des droits de l’homme...
  • Les Commissions permanentes : d’odontologie ; consultative des arts martiaux...
  • Les Conférences nationales : des services d’incendie et de secours...
  • Les Observatoires : des territoires ; de l’aménagement du territoire européen ; des pratiques commerciales ; national de la démographie des professions de santé ; etc.
  • Mais attention ! Les comités théodule sont tout sauf gratuits.
  • Le Conseil national des activités physiques et sportives (104 membres), doté de 120 000 € par an, s’est ainsi réuni une fois en 2005, une fois en 2006 et deux fois en 2007.
  • Le Conseil d’analyse de la société (87 500 € par an), placé auprès du premier ministre, compte 32 membres, qui se sont réunis 15 fois en 2005. Avant de renoncer, les années suivantes, à relater leur “activité”.
  • Le Comité national de l’initiative française pour les récifs coralliens (ministère de l’Écologie), doté de 40 000 €, s’est réuni une fois en 2005 et une fois en 2006.
  • Le Conseil d’évaluation scientifique des Écoles des mines (220 000€) : une réunion en 2007.
  • La Commission chargée d’étudier la liste des personnes décédées en Indochine entre 1939 et 1957, composée de 14 membres, s’est réunie 2 fois en 3 ans. Son coût de fonctionnement est un secret bien gardé.
  • Si natura negat, facit indignatio versum (Si la nature ne m'a pas fait poète, l'indignation fera jaillir le vers).
  • Justement, ils jailliront ce samedi 17 juillet à l’amphithéâtre Mozart d’Avignon, entre 10h et 13 h.

*******

HISTOIRE, HISTOIRES (15/7/10)

  • Le storytelling est une forme de communication qui s’appuie sur le discours narratif.
  • On le retrouve dans la communication corporate, dans le management, les ressources humaines, l’action commerciale, mais aussi, on le voit aujourd'hui, dans l'univers politique et médiatique.
  • Pour convaincre un procureur ou un électeur, il faut en effet leur raconter une histoire.
  • Et de raconter une histoire à raconter des histoires, il n’y a qu’un pas.
  • Rien de tel que des salades pour aider à digérer les couleuvres.
  • To tell Texan tales - Geschichten aus dem Wienerwald erzählen - Contar história para boi dormir - Raccontare frottole

***********

PATATES (9/7/10)

  • Eric Woerth était, de tous les ministres, celui qui avait la patate.
  • Mais une malencontreuse patate chaude affecte son parcours.
  • Du coup, il en a gros sur la patate.
  • To be full of beans - to pass the buck - To be heart-sore

***********

PRÉVARICATEURS, DU GRAND N'IMPORTE QUOI (7/7/10)

  • Tu dis n’importe quoi… c’est n’importe quoi… c’est du grand n’importe quoi.
  • Telle est la séquence qui en quelques années à conduit à substantiver l’expression n’importe quoi, au point de pouvoir lui adjoindre désormais le qualificatif de grand.
  • Le grand n’importe quoi fait allusion à ce qui s’est tellement éloigné des repères convenus qu’on peine à le caractériser.
  • C’est du grand n’importe quoi est une formule courtoise pour signifier à l’autre qu’on le tient pour ayant pété les plombs.
  • Expression courtoise, mais violente, et qui précède la centrifugation des... intéressés.
  • prevarication (mais to prevaricate = se dérober)
  • corruptio optimi pessima : la corruption des meilleurs est la pire

*******

Authored and hosted by EDIT Online - Copyright © 1997-2013 Edit - Easy Does I.T. - Internet & Translation. All rights reserved.